En Français

Intelligence artificielle & automatisation du SEO: l’impact sur le Search

Le 1er juin, Botify a organisé une nouvelle journée de rencontre “Botify Network & Grow” avec ses clients et partenaires sur le thème « Intelligence Artificielle & automatisation du SEO : le monde du Search se transforme ».

Au programme, des sessions inédites que nous vous proposons de revivre :

  • L’Intelligence Artificielle appliquée à vos outils SEO
  • La puissance de GPT-4 combinée au modèle de données unique de Botify
  • Opportunités et limites de l’utilisation de l’IA : retour d’expérience du groupe L’Équipe
  • Automatiser son SEO : les témoignages de Smartbox et Clarins

Un e-commerce français en excellente santé !

Vincent Gonnot, VP Sales chez Botify a tout d’abord ouvert la rencontre en nous faisant part d’une bonne nouvelle : 

“La bonne nouvelle, c’est le dernier bilan de la FEVAD qui met en lumière le e-commerce français avec une augmentation de 20 % au premier trimestre 2023, soit 39 milliards d’euros.”

Cette croissance annoncée par la FEVAD s’explique notamment par une hausse des ventes de services (les ventes de produits étant plutôt stagnantes en ce début d’année). En termes de performance, deux secteurs se sont particulièrement démarqués : les loisirs et les voyages. L’apparition de nouveaux acteurs sur le marché (+5 %), d’un tas de nouvelles offres, et d’un panier moyen qui a progressé de 10 % sont autant d’indicateurs qui confirment la forte activité des recherches en ligne. Rien que sur Google, elles s’élèvent à 8,5 milliards au quotidien et leur augmentation est en hausse de 15 % chaque jour. 

Vous l’aurez compris, l’essor du commerce électronique n’a pas vocation à s’arrêter et il s’accompagne de nombreux défis en matière de marketing digital. Les 3200 changements d’algorithmes des moteurs par an rendent le travail des équipes SEO de plus en plus difficile. Et quand on sait que plus de 50 % des sites ne sont pas explorés par les moteurs de recherche, les opportunités business sont encore grandes pour les entreprises.

“Chez Botify, en étudiant le crawl des différents sites sur la plateforme, on a constaté que 51 % des pages des sites étaient encore ignorées par les moteurs de recherche. Les opportunités business restantes sont donc très importantes.” Vincent Gonnot, VP Sales chez Botify

Les analyses de Forrester et de Gartner avaient d’ailleurs prédit que le SEO serait le canal le plus rentable et le plus profitable pour les entreprises en 2023. Il est essentiel d’innover et d’investir dans des stratégies durables pour rester compétitif et relever les défis à court terme.

Chez Botify, l’innovation pour répondre à ces défis est dans notre ADN et notre objectif reste en continu d’aider les entreprises à prospérer dans cet environnement extrêmement concurrentiel. C’est ce que nous a ensuite expliqué Thomas Grange, cofondateur et Chief Innovation Officer de Botify.

L’Intelligence Artificielle appliquée à vos outils SEO

Thomas est revenu sur l’importance de l’innovation et de l’adaptation continue auxquelles les marques ont toujours dû faire face en e-commerce et dans d’autres secteurs : des sites web aux applications mobiles, en passant par les réseaux sociaux et le remarketing. Il encourage les entreprises à prendre une approche proactive en matière d’innovation et à saisir les nouvelles opportunités plutôt que d’attendre passivement les changements du marché.

“Quel que soit l’endroit où vous vous situez dans le train, chez Botify, on est comme le chef de gare. Vous avez envie d’avancer ? Nous sommes là pour vous accompagner, vous fournir les outils et vous aider à travailler sur la data, pour aller beaucoup – beaucoup – plus vite !”
Thomas Grange, cofondateur et Chief Innovation Officer, Botify

Les solutions de Botify ont été pensées pour aider les entreprises à améliorer leur présence en ligne. Elles permettent d’optimiser les performances des sites web, d’analyser les données, de générer des recommandations et d’effectuer des améliorations directement sur les pages HTML. Concrètement, on vous aide à diminuer votre budget de crawl, traiter les 404 et 301, nettoyer votre site pour commencer à faire des choses plus intéressantes en SEO : construire et mettre en place un maillage de liens efficace de manière automatique, mettre en avant les pages non connues de google, donner du poids à vos pages les plus rentables, et aussi comprendre les impacts à venir de vos optimisations.

Et GPT-4 alors ?!

Grâce à l’IA, et notamment GPT-4, nous vous permettons désormais d’aller encore plus loin et plus vite dans vos optimisations, directement dans la plateforme Botify. Ouvrez Botify Assist et demandez à l’assistant virtuel toutes ses recommandations sur vos contenus existants ou sur vos sujets ou mots clés à travailler, des optimisations sur les éléments de vos contenus (titre, H1, méta descriptions), des résultats sur le ranking de vos pages…

Vous voulez en savoir plus tout de suite, contactez-nous.

Opportunités et limites de l’utilisation de l’IA : retour d’expérience du groupe L’Équipe

À L’Équipe, l’IA est désormais intégrée dans la stratégie de l’entreprise, Thomas Bidet, Chief Product Officer de L’Équipe, est revenu sur les initiatives mises en place dans le groupe. Voilà ce que ça donne :

  • un groupe de travail a été formé en 2022 pour explorer les possibilités de l’IA et des initiatives très concrètes ont été proposées en COMEX
  • 6 domaines d’application de l’IA ont été identifiés : l’éditorial, la partie technique, le marketing, l’analytics, les études et le produit (UX).
  • Certaines initiatives sont déjà en cours de test :
    • Côté éditorial, l’IA est un assistant au tagage dans le CMS, elle aide sur les verbatims, l’extraction des textes, le découpage ou encore les résumés des vidéos, sur la rédaction de contenus SEO à faible valeur ajoutée. “Sur ce dernier point, il est très important de souligner que l’IA n’intervient que pour des contenus pour lesquelles L’Équipe n’a pas les ressources ou la capacité de les écrire, et sur des articles avec peu de valeur ajoutée – ou sur du contenu qui s’appuie sur une grande quantité de données (ex. biographies, comptes-rendus de matchs secondaires)”, insiste Thomas Bidet.
    • Côté marketing, “l’IA peut être d’une grande aide sur la partie “abonnement” et permettre d’aller plus loin sur les prédictions de churn”.
    • Côté étude, “c’est un gain de temps phénoménal pour analyser par exemple 8000 feedbacks que nous avons récupéré sur un sujet en cours”.
    • Côté produit et UX : “les outils d’IA peuvent être très intéressants pour sortir de la donnée, optimiser les contenus, les feedbacks, mais aussi sur la longueur des articles, sur les résumés d’articles, sur l’analyse des tests utilisateurs…”

L’intégration de l’IA a été bien accueillie par la direction générale, car c’est un sujet tendance et tout le monde en parle. Cependant, Thomas Bidet souligne l’importance de prioriser les problèmes et de se concentrer sur les besoins internes de l’entreprise plutôt que de suivre aveuglément les tendances médiatiques.

Enfin, un point fondamental a été soulevé côté conduite du changement. Il ne faut pas négliger les défis et les questions que posent les outils d’intelligence artificielle au niveau des équipes. Il faut convaincre, rassurer, accompagner et avancer en toute intelligence avec les 300 journalistes de la rédaction. “L’intelligence artificielle a un impact sans précédent sur la façon de travailler, il faut acquérir de nouveaux réflexes sur des tâches de base et surtout faire attention à ne pas créer de dépendance face à ce type d’outils intelligents.”

Pour en savoir plus, écoutez l’interview de Thomas Bidet, Chief Product Officer de L’Équipe dans sa globalité.

Automatisation et SEO : retours d’expérience de Clarins et SmartBox

Revenons à la partie plus opérationnelle du SEO et aux témoignages de Stéphanie de Souza, SEO Manager, SmartBox et de Mélanie Dahlent, Responsable e-commerce, Clarins. Toutes deux ont adopté la solution Botify PageWorkers pour mettre en place l’automatisation de leurs optimisations SEO à grande échelle.

Comment les équipes SEO sont-elles organisées et quels sont leurs objectifs ?

Smartbox : L’entreprise a choisi de gérer l’automatisation en interne en ayant des experts natifs pour chaque pays et un expert transverse plus technique. Leur ambition est de réduire les coûts d’acquisition élevés, d’améliorer le ROI et d’augmenter le chiffre d’affaires.

Clarins : Le référencement repose sur un expert SEO global au niveau de la marque, chaque filiale est ensuite indépendante sur sa partie. Leur objectif est d’augmenter la part du trafic SEO et le chiffre d’affaires, tout en cherchant une synergie entre le SEO et le SEA.

Qu’est-ce qui a séduit ces entreprises dans la solution PageWorkers ?

Chez SmartBox, qui est en cours de migration depuis près de deux ans, l’automatisation a permis de mettre en place des optimisations SEO sans attendre et en toute autonomie. Les équipes ont apprécié le fait de pouvoir dérouler les optimisations en quelques jours, sans avoir à passer par des tickets, un planning ou des priorisations.

Chez Clarins, l’automatisation a permis de gagner du temps en effectuant des modifications en masse, ce qui était particulièrement recherché en raison du manque de ressources internes. 

Les optimisations réalisées grâce à PageWorkers

Grâce à l’automatisation, Smartbox a pu effectuer des optimisations sur des dizaines de pages événements en un clin d’œil, ce qui aurait pris énormément de temps manuellement. Ils ont pu aussi implémenter facilement des maillages de liens et des chemins de fer.

Quant à Clarins, Mélanie Dahlent, Responsable e-commerce, nous rapporte : “On arrive à traiter 1 à 2 tickets par semaine en travaillant main dans la main avec l’équipe Botify. Notre plus grosse réussite aujourd’hui s’est vue sur nos pages produits qui avaient une méta description très pauvre, voire inexistante. Avec une seule règle via PageWorkers, on a pu modifier plus de 500 pages en une seule fois. Et le taux de clic a été nettement en hausse !”

Quels sont les résultats ?

Chez Smartbox, le suivi dans Botify a montré des améliorations sur les indicateurs SEO tels que le taux de crawl, le nombre de pages actives et le ranking des pages.

Chez Clarins, les résultats rapportés par la plateforme Botify, Google Analytics et la Search Console ont démontré une amélioration significative des indicateurs : 

  • réduction de 76 % du nombre de pages 404 
  • augmentation de plus de 25 % du taux de clics sur les pages produits

Les plus de PageWorkers selon nos clients : 

Les retours sont unanimes que ce soit chez Clarins ou SmartBox : l’automatisation leur a permis d’obtenir des résultats tangibles et mesurables, tout en réduisant considérablement le temps nécessaire pour effectuer des optimisations. Grâce à l’utilisation de PageWorkers, les équipes SEO ont pu effectuer des modifications massives sur leurs pages en toute autonomie – sans intervention des équipes techniques.

Mélanie Dahlent, Responsable e-commerce, Clarins

“Ce que j’aime le plus, c’est clairement ce gain de temps. En peu de temps on arrive à mettre en place les optimisations qu’elles soient de contenu ou plus techniques. On a beaucoup plus de flexibilité.”

“Si j’avais dû moi-même mettre les mains dans ma page produit pour faire mon maillage interne sur tous les mots clés, ça m’aurait largement pris 3 jours, avec PageWorkers, ça a été fait en ½ heure…”

Stéphanie de Souza, SEO Manager, SmartBox

“Ce que j’aime avec l’outil, c’est l’autonomie, le fait de ne pas faire appel à des développeurs. On n’a plus besoin d’attendre… une vraie autonomie, c’est super !”

“On a pu par exemple optimiser 50 à 100 pages événement en claquant des doigts, chose qui nous aurait pris beaucoup de temps si on avait dû le faire manuellement… Et pour des chemins de fer, en interne, on m’avait dit que ce serait très compliqué, avec PageWorkers, ça s’est passé en 1 mois.”

Vous voulez écouter les témoignages de Clarins et SmartBox en entier, c’est par ici !